Oiseaux avec Anne Marie et Clare

Les enfants ont montré beaucoup d'intérêt pour les oiseaux, tant à l'extérieur, au lac et dans la forêt, que par la fenêtre de la classe. Nous avons partagé ce que nous savons sur les oiseaux et appris les uns des autres. En tant qu'adultes, nous avons encouragé les enfants à s'interroger sur les oiseaux et à regarder attentivement afin d'encourager les questions et les recherches.

Je rêve d'être un oiseau et de voler A.

Il y a beaucoup de partage d'expériences sur le fait de voir des oiseaux blessés et de les aider.
Les enfants utilisent de l'encre pour dessiner des oiseaux. Il est intéressant de voir à quel point ils sont tous différents. Après l'atelier, nous les regardons ensemble et remarquons qu'il y a des choses communes à tous les oiseaux. Nous pouvons commencer à nous demander pourquoi certains sont grands ou petits ? Ont des couleurs différentes ? Ils ont des becs ou des ailes de formes différentes, etc. 
Nous commençons à réfléchir aux différentes vies des oiseaux.
"Un faucon est l'oiseau le plus rapide" D.
"Un pokemon est aussi rapide qu'un faucon" A.
Nous nous demandons pourquoi ils doivent être rapides et où ils vont ? 
'Ils partent au chaud l'hiver' M.
On prend le globe et on parle de migration.
'Il y a un oiseau qui ressemble a une noix de coco. Il a un bec marron, il est tout rond.' L.
Nous le cherchons dans notre livre d'oiseaux.

Des matériaux différents donnent des effets différents. Travailler avec du papier noir, des pastels et de la peinture stimule l'imagination,
C'est une autruche volante qui crache du feu. A.

Anne Marie et moi nous rencontrons pour parler des prochaines étapes. Nous aimons cette idée que certains enfants ont partagée, de rêver de voler. Elle suggère de leur faire découvrir l'œuvre de l'artiste Chagall. Elle leur montre le travail de l'artiste, je leur lis un merveilleux livre pour enfants basé sur l'artiste, ce qui mène à une discussion sur les rêves. Nous sommes d'accord pour dire que dans les rêves tout peut arriver, 
Même les maisons peuvent voler ! M.
Les enfants travaillent en collaboration, utilisant leurs mains pour appliquer la peinture et créer un fond.

Ils dessinent ensuite leurs rêves.

J'ai installé l'une de leurs grandes peintures collectives comme toile de fond pour le jeu du petit monde. J'ai également inclus des coquillages, des pommes de pin et des pièces de construction pour augmenter le potentiel de construction d'histoires fantastiques et oniriques.
Nous avons relié une caméra à un projecteur afin que leur pièce soit également agrandie et projetée sur le mur. 

J'ai placé deux autres peintures de rêve comme toile de fond pour le jeu du petit monde devant le rétroprojecteur. L'idée est que les enfants puissent continuer les histoires qu'ils ont commencées en peignant dans une autre dimension, et même ajouter à leur peinture/dessin s'ils le souhaitent.

Anne Marie a coupé certaines des pièces collaboratives afin que les enfants qui souhaitaient travailler individuellement ou à plus petite échelle aient cette possibilité.

Les oiseaux éclosent de leurs œufs

L'étape suivante de notre recherche sur les oiseaux est le travail en 3D. Pour encourager les enfants à approfondir leur compréhension par la forme, et aussi pour donner un autre support qui sera le moyen privilégié de découverte et d'expression de certains enfants. Je mettrai à jour le blog avec le travail en 3D dans quelques semaines. En attendant, continuez à regarder, à vous étonner et à vous interroger.

Réponses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *