"Faire de l'eau propre"

Cette semaine, nous avons retravaillé sur les différents moyens d’économiser l’eau. Parmi les solutions, N a proposé de récupérer l’eau de pluie. M a dit que c’était une bonne idée car on pourrait avec cette eau arroser les plantes de la classe.
Par chance, c’était une semaine pluvieuse 😉. Nous avons vu notre seau se remplir un peu plus chaque matin.

Les enfants ont demandé si on pouvait boire l’eau de pluie et nous en avons discuté.
Logiquement, les commentaires sur l’origine de la pluie, et avec eux les divergences d’opinion sont arrivés. L’occasion de rebondir sur le cycle de l’eau.

En parallèle, nous avons récolté des échantillons d’eau: dans le lac, dans la fontaine, dans les flaques d’eau, de l’eau qui avait l’air plus ou moins propre…

Et nous avons réfléchi à un moyen de nettoyer cette eau.  Avec quoi pouvons-nous filtrer l’eau? Du sable? Des cailloux? Autre chose?

De retour à L’écoline, les enfants ont testé des méthodes pour nettoyer l’eau.

Au début, on ne voyait pas très bien comment faire…

M: si je mets le filtre comme ça, ça va pas marcher…
E  pense qu’on peut verser dans la bouteille directement, mais ça ne rend pas l’eau plus propre…
Discussions, essais, questions, des stratégies émergent.

M montre à N comment placer le filtre. “Si on verse l’eau trop vite, ça déborde et ça sert à rien.” 

A va utiliser le haut de la bouteille pour faire un entonnoir.

On surveille l’écoulement de l’eau et on compare les couleurs de l’eau avant et après filtration.

Différentes méthodes sont à l’essai: filtre avec des cailloux, du sable, ou les deux.
L, O, et A pensent que si on ajoute de l’eau propre du robinet à notre eau sale, nous allons la nettoyer car la couleur devient plus claire quand elles essaient. On discute sur la couleur comme signe de propreté et on conclue que l’eau aura l’air plus propre mais qu’on ne l’aura pas nettoyée pour autant.

O propose d’utiliser du coton pour filtrer l’eau. La méthode donne de bons résultats. L’eau est plus claire et le coton noirçit.

O montre aux autres enfants que si on refiltre plusieurs fois la même eau, celle-ci s’éclaircit. La découverte enthousiaste tout le monde, et les enfants adoptent la méthode.

 T aime tellement mettre au point de nouvelles filtrations qu’il continue l’après-midi. Ensemble, nous rédigeons une liste du matériel pour poursuivre l’expérience à la maison. Il intitule son expérience: Faire de l’eau propre.

Nos expériences se poursuivront la semaine prochaine car il reste encore des questions. Peut-on rendre l’eau totalement transparente? Est-ce qu’on peut la boire si elle a l’air propre ou bien non et pourquoi?

Responses

Your email address will not be published. Required fields are marked *