Ecole buissonnière, un après-midi avec les Schools. Par Angeline

Les enfants de l’Ecoline ont passé beaucoup de temps dans la nature depuis le début de l’année scolaire et en classe, plusieurs projets reflètent leur intérêt pour la forêt, les insectes, les animaux.
Le vendredi, lorsque je passe l’après-midi dehors avec eux, j’observe comme ils sont curieux de tout ce qui les entoure. L’émerveillement, les questionnements, les observations sont plus pointues en ce début d’année que d’habitude.
Voici quelques images d’un après-midi d’exploration près de la Venoge. Avant de partir, les enfants m’avaient présenté le nouveau microscope digitale et l’envie était d’aller récolter des objets à observer:

Les enfants observent plusieurs sortes d’insectes dans les orties et des graminés que K et M décident de ramener pour observer au microscope.

Un enfant se fait piquer par une ortie, tout de suite J dit qu’il faut trouver du plantain. Les enfants en repèrent tout près.

Il faut frotter, on voit le jus vert. Ca fait encore mal? Non, c’est parti  assure K.

Oh, regardez, une sauterelle, dit G. Elle veut venir sur ma main.  Regarde, elle a des ailes. Ah, moi je savais pas que les sauterelles avaient des ailes, s’étonne S. On peut la prendre à l’Ecoline? Nous décidons qu’elle sera mieux dans la prairie…

Et ici, regardez! C’est quoi, demande M. C’est des sapins (M), des sapins avec des cheveux (L)

Les enfants se souviennent de cet arbre, l’été nous avions pu goûter à ses fleurs blanches. On peut manger les fruits? Oui , mais ils sont très farineux, pas très goûtu. On peut en prendre pour voir au microscope?

Regardez, j’ai trouvé une noisette géante!(L) On peut la casser avec une pierre. (G) Non, je veux la garder (L)

Le long de la Venoge, les enfants ont observé des dizaines de plantes, insectes, animaux, trous de mulots, montagne de taupe… 
Ils ont partagé leur curiosité, se sont posés des questions, m’ont demandé des renseignements, ont échafaudé des hypothèses et imaginé plein de choses
 (ici, c’est un village de taupe, en montrant une dizaines de petits monticules de terre. Et ici, c’est la chambre du bébé, en montrant le plus petit monticule)
Puis, leur intérêt s’est porté sur les bateaux parqués sur la Venoge. Un monsieur a fait démarrer son bateau et l’a conduit le long de la rivière. 
Les enfants ont demandé à pouvoir courir pour rester à sa hauteur.
Arrivés sur le pont, nous avons pu observer (et faire plein de coucou) au bateau qui a passé sous le pont

Puis est entré dans le lac

“Il y a des petits poissons”, crie R. “Ils sont jaunes. Il y en a un gros qui passe dessous”, rajoute S.
Cela parait anodin mais les enfants étaient fascinés et sont resté 20 min à les observer, tout simplement.

C’est des bébés avec le maman, observe R.  C’est des enfants, ils sont déjà un peu grands, reprend G
 Et notre après-midi s’est terminé par un gouter au bord du lac, par une journée magnifique!
De retour à l’Ecoline et les jours d’après, les trésors sont observés au microscope.

Responses

Your email address will not be published. Required fields are marked *