Familles “Zéro déchet”

Retour sur le Breakfast de décembre dernier (au coworking) avec la présentation de Sophie,
une maman d’élève, qui a partagé avec nous la démarche de réduction de déchets
entreprise par sa famille depuis 3 ans.

Sophie nous a d’abord
présenté un livre, « Famille presque zero déchet – ze guide » aux
editions Thierry Souccar, qui est un guide pratique et humoristique avec des
actions détaillées pour se lancer, dans différents domaines: courses, cuisine,
hygiène, nettoyage, festivités…

Nous avons discuté
des 5 R :
1. Refuser (le sac plastique en magasin, le bonbon emballé
avec l’addition au resto, refuser l’achat de produits sur-emballés…)
2. Réduire (réduire sa consommation de façon générale, n’acheter
que ce dont on a besoin, réduire les emballages en achetant en Vrac et en
faisant soi-même ses produits ménagers et d’hygiène…)
3. Réutiliser (trouver d’autres usages pour des produits que
l’on a déjà, acheter d’occasion…)
4. Recycler (la quatrième position a de l’importance, on ne
recycle qu’une fois qu’on n’a pas pu refuser, réduire ou utiliser, en étant
conscient que les filières de recyclage sont énergivore et elles même
productrices de déchets…)
5. « Rot » qui en anglais veut dire composter – la famille
presque zéro déchet propose aussi « revendiquer » – faire passer le
message, parler de sa démarche autour de soi.

Sophie nous a montré
des objets réutilisables que sa famille utilise pour remplacer les objets à
usage unique du quotidien :
– les carrés de coton bio lavables pour remplacer le papier ménage
– les pailles en inox
– la gourde en inox (qu’on pense à mettre dans son sac!)
– les sacs en coton pour aller acheter ses graines, farines, céréales, son
café, riz, pâtes etc. en vrac, ainsi qu’une photo des bocaux en verre dans
lesquels ils sont stockés dans leur cuisine – en lien avec la carte de Suisse
de l’association «  zero waste Switzerland » qui recense les lieux ou
l’on peut acheter en vrac (plusieurs à Morges !) ou apporter ses contenants en
verre ou en plastique pour sa viande ou son fromage.
– Les gourdes compotes que l’on remplit soi-même
– les couches et
lingettes lavables
– la cup et les serviettes hygiéniques lavables
– le déodorant fait maison
– le savon, shampooing et mousse à raser en barre solide
– la brosses à dents en bambou –  compostable
– le bicarbonate de
soude comme base aux produits ménagers
– le bloc de savon « vaisselle » et son tawashi pour remplacer le
liquide vaisselle
– les éponges lavables

S’en est suivie une
discussion passionnante avec les parents présents, où chacun a
pu partager ce qu’il fait déjà chez soi, quelles sont les catégories à
améliorer, et nous avons décidé de rester en contact et de nous encourager les
uns les autres dans notre démarche de réduction des déchets; nous réfléchissons
déjà à une façon d’inclure d’autres familles qui le souhaitent avec un défi
pour la nouvelle année. A suivre!

Le livre “La famille presque zero déchet” :
https://www.thierrysouccar.com/livre/famille-presque-zero-dechet-ze-guide-3096
et leur site:
https://www.famillezerodechet.com

La carte Zero waste
Switzerland:
https://zerowasteswitzerland.ch/carte-zws/

Le blog de Bea
Johnson, l’une des précurseurs de la démarche zero déchet:
https://zerowastehome.com

Une créatrice
d’articles zero déchet en coton bio:
https://www.douxcommeducoton.com

Les deux boutiques en vrac de Morges:
http://www.coor.ch/la-maison-du-vrac/
https://ecobioandco.ch

La famille de Sophie
(et l’écoline parfois !) se fait livrer ses courses à domicile avec très peu d’emballages par la société
Farmy :
https://www.farmy.ch




La
bibliothèque de Morges (et certainement aussi votre bibliothèque locale) a un
rayon sur les déchets pour les enfants.

Responses

Your email address will not be published.