Au labo : mélange des couleurs, sauts de grenouille et électricité ! par Laurence

Dans la classe, l’intérêt des enfants pour les mélanges de couleur perdure depuis le début de l’année. Le laboratoire permet de tester des mélanges. 

A présent, les enfants connaissent bien les couleurs obtenues par mélange de deux autres couleurs et ils se mettent d’accord sur le choix des couleurs du jour avant d’ouvrir le laboratoire. 


Ils affinent maintenant leurs pratiques, leurs observations et leurs capacités de description et d’échange. 


Comment créer ou recréer exactement la même teinte? 


J’ai fait ce vert mais je n’arrive pas à le refaire”.

 

Et M se lance dans différents essais que nous discutons.  


Après discussion entre eux, les enfants projettent de mélanger 3 couleurs à l’avenir. 


Au labo,  les erreurs sont souvent sources de nouvelles pistes d’exploration. 

Ainsi du liquide renversé dans un plateau amène les enfants à changer de support, passant des éprouvettes à des surfaces planes. 

Comment les couleurs se mélangent?

Si je souffle dessus,ça fait un tourbillon. 

Le bleu se mélange avec le vert.”



J’ai fait des perles de coquillage.

D’autres expériences se déroulent au labo. 

Pendant plusieurs semaines, les enfants se sont passionnés pour le saut des grenouilles en origami que M avait introduit.  

M a appris à plusieurs groupes à les fabriquer. C’est un travail minutieux.  Ensuite nous sommes passés aux tests. 

La hauteur et la longueur des sauts ont été évaluées.

Dans le chemin dans le ciel, il y a un milieu alors je mets un M.


Nous avons aussi filmé le saut pour l’observer en détail.  

Les enfants ont discuté la rigidité du papier pour obtenir un meilleur saut. 

Des essais ont été réalisés avec plusieurs types de papier. 


“Quand le papier est cartonné, ça saute mieux


Ils ont aussi découvert qu’un pliage imparfait était suffisant tant que la partie arrière était bien formée. 

Après  notre exploration sur le saut des grenouilles, nous avons apporté du matériel pour explorer un autre  domaine: l’électricité. Nous avons mis à disposition des enfants des piles, des ampoules et des fils électriques à pince crocodile. 
 
La question globale qui intéressait les enfants est : par où passe l’électricité?

En groupe, ils ont construit des circuits complexes dont ils ont expliqué le but. Les enfants ont aussi dessiné leurs montages. 


We are sending our electricity to M. We want to make like a lantern and then we need a lot.” O

 “l’électricité passe dans les fils “ I

“ça c’est le chemin de l’électricité.”L

“La lampe s’allume, nom d’une pipe!” A

“the electricity goes everywhere, from me to A then to O” G



“je prends l’électricité du radiateur, avec le chaud ça peut allumer la lampe”. 

Pour confirmer ou infirmer le lien entre chaleur et électricité, nous avons introduit et expliqué l’usage du voltmètre. Les enfants qui ont constaté que le radiateur ne produisait  pas d’électricité contrairement à la pile l’ont expliqué à leurs copains. 



Cela nous a amené à tester les objets isolants et conducteurs. 

 

Ici D montre à M comment allumer l’ampoule avec la fourchette. 

Le laboratoire est un lieu de tests, d’échanges et de transmission où les enfants s’entraident pour aborder de nouvelles expériences…. à suivre…


Responses

Your email address will not be published. Required fields are marked *