Un après-midi rouge à petits points noirs chez les school, par Angeline

Vendredi après-midi, un groupe de school a voulu aller chercher des chenilles dehors pour le nouveau terrarium à papillon installé dans la classe.

L’idée était d’aller jusqu’à la Venoge.
Mais nous sommes à peine arrivés plus loin que « les cailloux” tant les découvertes faites par les enfants ont été nombreuses et les ont captivé !
« Les fleurs jaunes, elles ont beaucoup poussé! Elles sont presque plus grandes  que moi. »

« Regarde, l’herbe elle est plus grande que moi! », dis R. « C’est du blé », pense A. « Je peux la prendre pour ma maison?
« Il y a un pissenlit qui pousse sur cette plante », nous montre A.
Je propose de bien observer la tige et les feuilles et de comparer aux pissenlits du champ un peu plus loin.
En effet, les enfants constatent que la plante est différente. Ils sont peut être de la même famille, explique M. On décide de vérifier une fois à l’écoline.
« Regarde Angeline, cette plante est très spéciale! Il faut qu’on prenne une photo », me dit L. Elle trouve une partie de la plante déjà arrachée. « On peut prendre et regarder au microscope ». 
D’autres enfants sont intrigués.  « Il y a une fleur dedans », observe A. en écartant le sommet . S propose qu’on la mette dans de l’eau pour qu’elle s’ouvre.
M. cherche des coccinelles. Il sait qu’elles aiment bien les orties, il a pensé à prendre ses gants pour ne pas se faire piquer.
Après les cailloux, entre les champs, quelques enfants nous appellent: « Regardez, on a trouvé un nouveau chemin »
Et surprise! Les plantes sont remplies de coccinelles!
Ça chatouille!
J’ose pas toucher, dis A., ça me fait peur. 
Il faut mettre ton doigt comme ça, elle fait pas mal, rassure M.
« I look like this so it can’t go away », explique J.
Moi je sais pourquoi il y a beaucoup de coccinelles, elles aiment cette plante! C’est très bon pour elle.
Mais elles aiment aussi les orties et en les ramassant, quelques enfants se font piquer. L’occasion de se remémorer quelle est la plante qui soulage des piqûres: c’est le plantain!
Il est là le plantain, tu vois? Tu frottes et après ça part!
Look, this is so special! It’s really beautiful, shows E., really exited. I think it’s water. Maybe the insects lick it or something…

Plein de questions émergent de nos observations. Par exemple, une coccinelle, ça mange quoi?
Heureusement que nous avons un guide nature dans notre sac:
Nous apprenons qu’elles mangent des pucerons qui eux-même mangent nos plantons et qu’elles sont donc les amis des jardins. 
D’ailleurs, un peu plus loin, nous observons des pucerons sur des orties. Voilà pourquoi les coccinelles aiment les orties!
D’autres insectes aiment aussi les orties. 
Mais nous ne trouvons pas les chenilles que nous étions venus chercher!
Pour finir, en rentrant, nous découvrons encore un nid de fourmis remplis d’œufs!

Je suis rentrée à l’écoline encore une fois fascinée par la curiosité de ces enfants, leur capacité d’observation et le nombre incroyable de choses que nous pouvons découvrir en seulement une heure et sur un parcours d’environ 300 mètres! Des dizaines d’insectes, plantes, fleurs, arbres… Quelle biodiversité! 😉

 

Responses

Your email address will not be published. Required fields are marked *